Avocat en France

L avocat en ligne

Comment choisir son avocat ?

avec 10 commentaires

Comment choisir son avocat ?

Face à la complexité des textes et lois qui régissent la vie des citoyens et les transactions économiques, ces lois qui ne cessent d’être révisées, promulguées, abolies, l’assistance d’un avocat s’avère très importante. Elle permet de ne pas se retrouver devant le fait accompli et même dans ce cas de pouvoir s’en sortir sans trop de dégâts. Alors à chacun son avocat. Mais s’il urge aujourd’hui d’avoir un avocat privé, comment faire le bon choix ? Voici alors les critères élémentaires qui doivent vous orienter dans votre choix.

Qui est dit avocat ?

C’est un professionnel du droit reconnu comme tel par l’État pour aider les citoyens dans leur quête quotidienne de justice. Cet auxiliaire de justice est formé à cette fin. On ne devient alors avocat qu’après un minimum de 4 ans d’études juridiques dans un CRFPA. Ensuite, le juriste passe des examens du centre de formation du Barreau et celui du certificat d’aptitude professionnelle d’avocat. À la fin de ce cursus qui dure 5 ans, avant de s’installer, il s’inscrit à un barreau qui est garant de son professionnalisme. Il peut s’installer à titre personnel ou faire partir d’un grand réseau d’avocats. Son ministère est appelé cabinet.

Spécialisation de l’avocat

Il faut aussi s’assurer du domaine d’action de l’avocat. Au fait après la formation générale incontournable à tout avocat, il faut que ce dernier soit spécialiste du domaine pour lequel vous voulez solliciter ses services. Ainsi, il y a des avocats spécialisés en droit bancaire, d’autres en gestions d’entreprise, en droit du travail, en droit de famille… Cependant, il y a des généralistes qui peuvent intervenir dans tous domaines.

Les services d’un avocat

Assistance au cours d’un procès : beaucoup de gens ne pensent à l’avocat que quand ils ont de différends à régler avec une tierce personne ou une structure publique. Plus loin, c’est quand ce problème est déjà porté devant les tribunaux et qu’il faut nécessairement se faire représenter par un avocat ou du moins se faire assister pour avoir plus de chance de s’en sortir. En réalité, ce n’est pas seulement dans les procès que l’avocat intervient. Même si c’est son rôle phare où il donne les astuces juridiques ou pratiques pour jubiler comme

  • vous faire connaître vos droits et vous informer de vos chances,
  • vous aider à constituer le dossier si la procédure judiciaire est engagée,
  • écrire les conclusions pour éclairer sur votre situation,
  • réaliser les actes de procédure en tant que votre mandataire,
  • faire de plaidoiries à l’audience.

Il peut vous aider à éviter les procès avec ses conseils juridiques.

Donner des conseils : vous voulez par exemple créer une entreprise, engager une procédure de divorce, vendre une maison… vous pouvez consulter un avocat qui vous étalera les avantages et inconvénients qu’engendreraient vos pensées traduites en actes. C’est d’ailleurs la meilleure occasion pour solliciter les services d’un avocat. Parce que vaut mieux prévenir que guérir et se retrouver devant un juge.

Rédaction d’actes : l’avocat peut aussi avec votre accord se substituer à vous ou vous assister dans la rédaction de certains actes tels une convention de vente, un contrat de travail, un acte de mariage. Bien averti des contours que cachent souvent ces actes, il vous aidera ainsi à éviter beaucoup de pièges.

Les honoraires de l’avocat

Les services rendus par l’avocat sont facturés. C’est les honoraires de l’avocat. Ils varient en fonction du service fait par l’avocat et aussi du statut de ce dernier. Plus l’avocat a une grande renommée, plus ses honoraires sont élevés.

Written by admin

avril 8th, 2013 at 2:34

Posted in

10 Responses to 'Comment choisir son avocat ?'

Subscribe to comments with RSS or TrackBack to 'Comment choisir son avocat ?'.

  1. bon jour
    Papa doit effectuer le service national français et a des documents pour le prouver
    Ai-je le droit d’obtenir les documents de résider en France comme la nationalité
    Lorsque j’en ai entendu parler
    Et il me conseiller Agua oui, et je vous remercie

    Omar Fenazi

    13 Mai 13 at 10 h 23 min

  2. bonjour je cherche un avocat pour me deffendre pour que je puisse avoir la nationalité en effet mon pére rtais francais mais il est décédé parcontre je suis pas né en france merci

    abdou mbodj

    21 Juin 13 at 12 h 04 min

  3. Toutes les informations à destination de les divorces.
    Informations tout comme échappatoires sur le divorce abrupt sans avocat.

    Darrel

    24 Juin 13 at 8 h 35 min

  4. si votre père était français et que vous étiez mineur au moment de la promulgation du décret, je pourrais vous obtenir un CNF par filiation.

    honore

    28 Juin 13 at 11 h 43 min

  5. Mr. Djamel BOUKELIKHA
    Cité Boulis Amar,lot D 104,
    Route de Bouchekif
    ;Tiaret-Ville (14000) Algérie
    Té:21346426712
    Portable:0792912321

    Objet:demande de prise en charge de mon Dossier

    Maître,
    Permettez-moi,de vous exposer mon problème que j’ai rencontré,à la suite de ma première démarche afin d’obtenir ma nationalité française ,et ce par filiation paternelle.
    En effet,suite à une mauvaise lecture de mon premier dossier(de demande de la nationalité) transmis,auprès du tribunal d’instance de Montpellier,dans lequel des erreurs et des discordances des pièces ont été soulignes,un refus m’a été notifié,(en date du 21/03/2006);
    Un deuxième dossier de recours gracieux,composé cette fois ci,par de nouvelles pièces ,représentant une lecture assez claire,et assez cohérente,a été transmis au Ministère de la justice,à Paris;et là surprise!:sans pouvoir me donner d’explication,la Direction des Affaires Civiles et du Sceau,m’a notifié textuellement (lettre en date du 09/10/2007) qu’elle avait le regret de m’informer qu’elle ne pouvait que confirmer le refus pour les même motifs(allusion faite au premier dossier,comportant des erreurs et des discordances).
    En espérant que mon résumé vous a permis d’avoir, une certaine clarté du problème,Veuillez croire,Maître ,à mes respects les dévoués.

    Cordialement,

    Monsieur BOUKELIKHA

    Boukelikha

    30 Juin 13 at 20 h 27 min

  6. bonjour

    je suis un homme algérien et mon père de la nationalité française par réintégration en 2001 par ce que mon père et née sous le drapeau français le 23/09/1947 en Algérie c’est pou ça et le réintégré.

    et le temps de réintégration de CNF de mon père en 2001 moi j’avais 18 ans care je suis née le 24/12/1982.

    es ce que j’ai le droit pour obtenir un (certificat de nationalité française)

    par filiation paternel

    Cordialement,

    habib31

    3 Sep 13 at 19 h 28 min

  7. Je viens de vs ecrire cette lettre pr me rensegner sur les posibilites de pouvoir consequir un permis de travail en france .Je suis senegalais ,je vis en espagne depuis 2000,j’ai la residence logue de dure, le permis de conduire profectionelle (espagnol).

    cherif

    23 Sep 13 at 20 h 15 min

  8. je suis un homme algerien et grand pere de la nationalité francaise «  » es ce que j ai le droit pour obtenir un certaificat de nationalité francaise pare ce que mon pere ils mort et moi je suis néé 29/11/1983

  9. BONJOUR MAITRE MON PERE RESIDE EN FRANCE DEPUIS 1954 JUSQUA SON DECES 2001 IL ETAIT ENTERRER EN FRANCE.EN 1963,il a souscrit une declaration recagnetive de la nf a cet epoque j avais 19ans,esque vous pouvez m aidee pour avoir la nf par filliation.merci

    XXX

    8 Sep 14 at 16 h 06 min

  10. J’ai un problème pour mon mariage, je suis fille algérienne mariée à un résident algérien en France il ya 14 ans, mon mariage était avec lui en France de 5 mois en date du 02.03.2014, entrée en France avec un visa de touriste et maintenant je suis en Algérie et l’homme qui a épousé lui ne veut pas me donner mes droits et laissez-moi je veux savoir ce que je peux faire pour le contrat qui a eu lieu en France —— Merci

    khawla

    10 Sep 14 at 19 h 52 min

Leave a Reply